ASPECTS SOLEIL – PLUTON

Cet aspect lie les instances du «Moi» et du «ça», mais présente aussi les oppositions entre astre de vie et astre de mort, pulsion de vie et pulsion de mort.

LA CONJONCTION SOLEIL – PLUTON

C’est un aspect de force et de puissance, association de deux planètes d’énergie, de volonté et de détermination. Néanmoins, la coexistence d’une planète diurne, de conscient, et d’une autre nocturne, d’inconscient, amène des conflits internes entre conscience morale et pulsions. La relation au père est souvent très forte. Selon la situation de la conjonction, en signe, en maison et en aspects, cette relation sera plus ou moins conflictuelle.

PLUTON, l’astre des ténèbres, provoque des situations mortifères, anxiogènes, culpabilisantes; parfois, le père peut décéder prématurément mais, la situation est souvent plus complexe : l’enfant peut avoir un mauvais rapport avec son père qu’il sent hostile ou menaçant, à moins que ce ne soit l’enfant lui-même qui projette des sentiments de haine à son égard, d’où ce fréquent sentiment de culpabilité accompagné d’une tendance autodestructrice.

Dans le meilleur des cas (conjonction en LION, bien reliée à l’Ascendant ou au Milieu du Ciel et trigone à l’Ascendant), le père peut être ressenti comme puissant, brillant. Dans tous les cas, le côté passionnel et subjectif de PLUTON brouille les pistes, la relation infantile père-fils ou père-fille peut se transformer au fil du temps, se détruire et se reconstruire à l’instar du Phoenix. C’est le plus souvent dans une situation de crise familiale, à la mort du père (symbolique ou réelle) que la relation peut enfin évoluer de façon plus consciente.

Le rapport au père d’abord, à l’autorité ensuite, n’est jamais simple (notamment lorsque le père n’est pas juste ou pas estimable). L’opposition, toujours présente est ambiguë et inconsciente : l’enfant s’oppose rarement de front, mais de façon larvée, ce qui ne fait que renforcer le rapport de force. Consciemment, il se croit victime et persécuté alors, qu’inconsciemment, il provoque et persécute. Ce comportement se poursuivra à l’âge adulte dès lors que l’autorité rencontrée ne sera pas justifiée. PLUTON donne souvent un caractère justicier.

C’est avec le temps, et plus particulièrement à un âge mûr, que l’aspect devient véritablement positif; l’angoisse s’atténue et peut devenir source de réactivité féconde. La conjonction est alors indice de puissance et de pouvoir. C’est paradoxalement face à l’adversité que la personne se réalise et découvre qu’elle est particulièrement douée pour maîtriser les situations difficiles. Elle se plaît aussi dans le secret, et sa grande curiosité la pousse à s’intéresser aux mystères et à lever les tabous (la mort, la sexualité, l’ésotérisme, la religion…). Cet aspect donne aussi un sens psychologique aiguisé, du magnétisme, de la force de caractère et de l’énergie. Il fait le passionné ayant besoin de trouver un sens profond à son existence, que cela passe par une foi, une idéologie, une créativité ou encore une passion charnelle.

Chez la femme : la forte et difficile relation au père retentit sur sa vision de l’homme qu’elle craint, redoute, recherche ou fuit. Selon la façon dont elle aura vécu l’aspect, elle détestera l’homme viril, «macho» et choisira un compagnon dévirilisé qu’elle risquera de mépriser; sinon elle sera sensible à son sex appeal.

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN BELIER

La relation au père est moins ambiguë dans ce signe de FEU où l’aspect est fort et puissant (SOLEIL exalté). Cela fait apprécier les situations de lutte et développe l’agressivité.

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN TAUREAU

L’exil de PLUTON complique l’aspect et porte à la culpabilité. Les passions amoureuses sont fortes, passionnées, ambivalentes.

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN GEMEAUX

L’inquiétude du signe ne fait que renforcer la tendance obsessionnelle de la planète. Cela favorise l’angoisse mais peut aussi être à là source d’un sens psychologique aiguisé et d’un esprit critique

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN CANCER

Dans ce signe familial, PLUTON peut être vécu comme destructeur, générateur d’angoisse, de deuil ou de crise, de façon parfois masochiste.

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN LION

PLUTON s’efface devant le –SOLEIL qui, en domicile devient le chef d’orchestre. L’ambition, la détermination ainsi que la force de caractère permettent d’accéder à des responsabilités. La forte énergie débouche souvent vers une féconde créativité.

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN VIERGE

Ce signe inquiet et inhibé ne fait qu’exacerber l’angoisse plutonienne, terrain d’élection des tendances névrotiques (Surtout si SATURNE est fort dans le thème ou en aspect de la conjonction), des doutes, obsessions ou encore des phobies. Si MARS et PLUTON dominent, le signe «anal replié» de la VIERGE peut se transformer en «anal relâché» et, par mécanismes de défoulement, ressembler au SCORPION (agressivité, libertinage, révolte…). Dans tous les cas, l’esprit est aiguisé et critique, enclin à l’humour noir.

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN BALANCE

Il existe une certaine contradiction entre ce signe vénusien qui prône la paix et l’harmonie et PLUTON, planète qui se complaît dans les atmosphères morbides et dans les crises. Cela peut se vivre au travers d’amours passionnelles, mais également de créations artistiques. Le côté «justicier» de PLUTON peut également, dans ce signe d’équité, conduire à des postes de responsabilité dans un domaine juridique.

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN SCORPION

C’est PLUTON qui mène la danse et donne puissance, détermination, magnétisme, sens psychologique. Il est important, dans ce signe hautement pulsionnel, d’observer s’il existe de puissantes valeurs de «Surmoi» (comme un SATURNE fort et bien aspecté). Si c’est le cas, le sujet pourra accéder à des postes d’influence ou de pouvoir nécessitant force psychologique et esprit de lutte (politique, médecine, psychologie ou ésotérisme…). Si, au contraire, la conjonction est mal reliée, et le thème dominé par des planètes pulsionnelles (LUNE, VENUS, MARS, NEPTUNE, PLUTON) l’agressivité peut être destructrice ou autodestructrice, l’être, dépourvu d’idéal et de règles risque de se complaire dans l’opposition stérile ou dans des conduites sadiques.

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN SAGITTAIRE

Le FEU sagittairien décuple le côté passionné et découvreur de PLUTON ce qui peut se manifester par des intérêts mystiques, ethnologiques, sociologiques… Force de caractère et énergie vitale en font une personnalité qui préférera s’élever vers le Haut plutôt que se complaire dans de sombres méandres.

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN CAPRICORNE

Les pulsions plutoniennes sont souvent étouffées dans ce signe austère. La personnalité est introvertie, secrète et peu communicative ce qui ne la rend guère attirante mais elle a de grandes qualités de caractère, de ténacité, de détermination. L’être tend à tracer son chemin, lentement mais sûrement sachant que son heure arrivera, que ce soit en politique (éminence grise), en recherche scientifique, en philosophie… autant d’orientations dans lesquelles il excelle.

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN VERSEAU

La vitalité, la volonté ou la détermination sont moins fortes dans ce signe d’exil du SOLEIL. Par contre le côté anticonformiste du signe conforte PLUTON dans son insubordination. Cela peut mener le sujet dans des voies nouvelles ou peu usitées. Il peut devenir un créateur, inventeur, pionnier. Mais il peut aussi devenir un révolté, un anarchiste, un marginal et connaître des problèmes de loi.

CONJONCTION SOLEIL – PLUTON EN POISSONS

Dans ce signe intuitif mais passif, la conjonction va amplifier les capacités de perception, lui donnant une sorte de sixième sens. La sensualité et les pulsions fortes peuvent dominer une personnalité dont la volonté est faible et qui ne possède guère le sens des limites et des règles.

L’aspect peut cependant déboucher sur des prises de conscience communautaires et idéologiques. Epris de générosité et d’idéal, mais ayant aussi le goût du pouvoir, le sujet peut devenir un guide, voire un «gourou».

C’est plutôt la sphère instinctuelle et la sexualité qui priment et peuvent entraîner une certaine dépendance. Une tendance anarchiste est possible, la personne connaissant peu les limites et étant ennemie des conventions. L’aspect peut déboucher aussi sur des prises de conscience idéologiques, collectivistes ou communautaires. Epris de foi et d’idéal, le sujet peut être un guide ou un «gourou».

ASPECTS SOLEIL – PLUTON HARMONIQUES

Très bel aspect de puissance qui rend le sujet capable de réagir avec sang-froid aux situations critiques de la vie. Il y a affirmation de la personnalité, individualisme farouche et besoin de puissance : l’aspect permet de s’opposer de façon constructive, en triomphant des tabous, de l’hypocrisie et des pouvoirs officiels, à force de persévérance, de sens psychologique et de détermination. Le sujet est un passionné qui vibre pour de grandes causes, particulièrement si elles semblent perdues; il sait se montrer créateur.

En SIGNES DE FEU   (Bélier – Lion – Sagittaire)

L’aspect est excellent, le sujet possède une forte énergie vitale et souvent une sexualité importante. L’aspect, dans cet élément, porte souvent à de grandes réalisations sociales, notamment avec le SOLEIL en domicile ou en exaltation au trigone de PLUTON en BELIER ou SAGITTAIRE.

En SIGNES DE TERRE (Taureau – Vierge – Capricorne)

L’aspect est moins simple, notamment avec PLUTON en exil en TAUREAU qui complique la libido et le SOLEIL en VIERGE ou en CAPRICORNE qui tend à la répression. Mais la ténacité et l’acharnement deviennent des atouts certains dans la lutte pour la vie.

DANS LES SIGNES D’AIR (Gemeaux – Balance – Verseau)

C’est sur le plan des idées que le sujet aime se battre. Si le sujet perd en vitalité et en détermination, il gagne en souplesse, en adaptation et sens des opportunités ainsi qu’en intelligence.

DANS LES SIGNES D’EAU (Cancer – Scorpion – Poissons)

L’imagination, l’intuition, l’instinct, la libido et le sens psychologique sont développés et permettent au natif de «nager» bien que parfois en «eaux troubles», notamment lorsque PLUTON est en SCORPION et le SOLEIL en signes faibles (CANCER ou POISSONS).

ASPECTS SOLEIL – PLUTON DYSHARMONIQUES

Conflit entre le «Moi» et le «Ça» générateur d’angoisse, de culpabilité, d’obsessions, d’autodestruction ou de destruction. Cet aspect est en rapport avec une mauvaise relation au père, vécu comme menaçant, «violeur», agressif (voir CONJONCTION les différents cas possibles). Il en résulte une mauvaise régulation de l’énergie, qui, selon le signe, se retourne contre le sujet lui-même (masochisme, auto-culpabilité) ou se déverse en agressivité (sadisme).

Dans une dissonance, il y a souvent obstruction d’un des pôles : si le SOLEIL l’emporte (plus valorisé), c’est la conscience morale qui domine sur les pulsions qui sont refrénées (impuissance possible, blocage sexuel)… Si c’est PLUTON, c’est le déferlement de la libido et de l’agressivité au détriment de la morale et des lois.

L’être, viscéralement, a tendance à s’opposer à l’autorité, soit de façon active et délibérée, soit de façon inconsciente. Dans tous les cas, il suscite l’agressivité et rencontre souvent, au fil de son existence, des conflits de pouvoir, que ce soit vis-à-vis d’un supérieur hiérarchique, d’un représentant de la loi ou du fisc, autant de substituts paternels. A signaler que cet aspect d’opposition à l’autorité est moins net lorsque l’aspect SOLEILPLUTON a correspondu à la mort réelle du père, à un âge tendre. Il peut arriver aussi que, dans le jeune âge, la relation au père ait été sans heurts et que, lors d’un transit sur l’aspect, s’actualise une problématique avec celui-ci; il peut aussi se vivre une situation de culpabilité, ou de difficultés lors de la mort du père, qui a pu se dérouler dans des conditions difficiles ou en l’absence de l’enfant ou de l’adulte.

En SIGNES CARDINAUX   (Bélier – Cancer – Balance – Capricorne)

L’esprit d’opposition et de rébellion est fort, notamment avec le SOLEIL en BELIER, mais les prises de position sont susceptibles d’évoluer avec un SOLEIL en exaltation en quête d’idéal. Dans le cas contraire, PLUTON en BELIER (en exaltation) c’est le côté pulsionnel qui risque de l’emporter.

EN SIGNES FIXES (Taureau – Lion – Scorpion – Verseau)

Le caractère obsessionnel, tenace, tourne à l’entêtement et l’obstination systématique, ce qui n’est guère propice à une évolution. L’être rumine et oublie difficilement, jalousie et vengeance sont parfois ses moteurs (axe TAUREAUSCORPION notamment).

L’aspect SOLEIL en LION carré PLUTON en SCORPION est très fort car les deux planètes sont en domicile. Au départ de la vie, il provoque certainement des conflits importants entre conscience morale et pulsions, mais peut se révéler, au fil du temps et des transits, une source de réactions.

A contrario, l’aspect du SOLEIL en VERSEAU et de PLUTON en TAUREAU (tous deux en chute) est plus difficile à dépasser et peut entraîner auto-agressivité et difficultés sexuelles.

EN SIGNES MUTABLES (Gémeaux – Vierge – Sagittaire – Poissons)

Les métamorphoses, mort et renaissance, sont fréquentes. Cela peut être dû à des prises de conscience (techniques analytiques par exemple) notamment lorsque le SOLEIL est dans un signe mercurien (GEMEAUX ou VIERGE). Avec le SOLEIL en POISSONS l’évolution peut se faire au travers d’une foi.

TRANSITS

Un transit direct sur une conjonction SOLEILPLUTON met l’accent sur la problématique paternelle : c’est souvent le moment du déclenchement du problème (le père part, meurt ou se montre exigeant ou castrateur). A l’âge adulte c’est le moment d’une prise de position ou de pouvoir. Un transit dissonant peut faire prendre des risques qui peuvent se retourner contre soi (problèmes de loi).

Dans le cas de conjonction ou de dissonance, il sera intéressant d’observer l’évolution de PLUTON par rapport à l’aspect natal. Ainsi le sextile de PLUTON à lui-même peut amener des transformations de la sexualité et une affirmation de la puissance ou de la créativité.

Le carré de PLUTON à lui-même, qui, pour la génération de PLUTON en LION se fait à 40 ans, est susceptible (surtout lorsqu’il est angulaire ou lié au maître d’Ascendant) de faire complètement basculer la vie.

Dans le cas où le SOLEIL a emporté la suprématie dans la période de vie de 0 à 40 ans, avec son poids de conscience morale et de devoirs, nous pouvons assister au «réveil» de PLUTON (véritable démon de midi) faisant découvrir un monde inconnu, celui du libre épanouissement de la libido, de l’inconscient, de la métaphysique….

De même, celui qui était mené par son instinct et son plaisir pourra découvrir d’autres valeurs et un idéal. Souvent cette transformation se produit après la mort du père (comme si le sujet commençait à vivre lorsque son père disparaissait) ou après une analyse, c’est à ce moment-là qu’il devient le père.

Le trigone de PLUTON à lui-même est encore plus constructif que le sextile : le sujet découvre une face cachée de lui-même et y gagne en puissance. Dans le cas de l’opposition SOLEILPLUTON, PLUTON, trigone à lui-même, devient sextile au SOLEIL ce qui peut donner une phase très constructive et métamorphosante.

SANTE

pour la conjonction ou la dissonance, l’angoisse, l’obsession conduisent à des problèmes de sommeil ou d’endormissement. De plus, des difficultés psychologiques sont fréquentes, de caractère névrotique (névrose d’angoisse ou obsessionnelle) ou phobique. Cet aspect se retrouve souvent chez les personnes qui ont fait une psychanalyse, comme chez les analystes eux-mêmes. La sexualité est souvent l’objet de complications (excès ou manque, frigidité ou impuissance) susceptibles de se transformer en troubles génitaux. La vision peut parfois aussi poser problème.